Votre pharmacien en ligne vous aide à survivre à un long vol

L’été arrive, et avec lui les vacances d’été. Et chaque année, c’est la même question … Rester à la maison, quelques jours à la plage ou de camping ou prendre l’avion pour se rendre à l’autre bout du monde ? Mexique, Bali, Australie … si vous voulez vraiment repousser les frontières, vous devrez vous préparer pour un très long vol. Mais un vol long-courrier de dix heures ou même plus, ce n’est pas un piquenique. Embarquez bien préparé(e) pour un bon début de vos vacances !

Quatre conseils pour survivre à un vol-courrier

Les vols long-courriers ne sont pas ce qu'il y a de plus agréable, mais on vous assure que ça vaut la peine, une fois rendu(e) à votre destination. Mais comment se préparer pour un long vol en classe économique comme des sardines en boîte, sans perdre les premiers jours de votre voyage à cause du jetlag ? Voici quatre conseils pour bien appréhender un vol long-courrier :

  • Le choix de votre siège : une grande partie de votre confort à bord de l’avion commence déjà 24 heures avant l’embarquement. Choisir le bon siège peut faire toute une différence ! Réserver votre siège pendant l’enregistrement en ligne vous laisse le choix entre un siège côté fenêtre ou côté couloir. En plus, les sièges près des issus de secours ont plus d’espaces pour les jambes. Les sièges du fond, quant à eux, sont souvent moins remplis, ce qui le rend plus facile à vous lever et vous dégourdir les jambes (ils sont aussi plus pratiques pour accéder aux toilettes). Et si vous êtes du genre à ne pas trop bien réagir à la turbulence, choisissez les sièges au-dessus des ailes, ce sont les endroits les plus stables.
  • S’habiller confortablement : un point à ne pas négliger est la tenue que vous porterez durant le vol. Portez des vêtements amples dans lesquelles vous êtes à l’aise, qui ne vous gênent pas et qui ne vous serrent pas. Et pourquoi ne pas emportez dans votre bagage à main des sous-vêtements propres ? Vous pourrez ainsi vous rafraîchir et vous changer durant le vol ou directement après l’atterrissage. Petite astuce : avec l’altitude, vos pieds risquent de gonfler, alors portez des bas et des chaussures confortables (ou enlevez-les après le décollage).
  • Boire de l’eau ! Le taux d’humidité dans un avion est pas mal plus bas que dans votre maison, alors n’oubliez pas de vous hydratez ! Achetez-vous une ou deux bouteilles d’eau après le contrôle de sécurité et mettez-les dans votre bagage à main. Et bien sûr, vous êtes en vacances, alors n’oubliez pas non plus de profiter d’une bonne bière ou d’un petit verre de champagne pendant le vol, mais l’alcool (tout comme la caféine) risque de vous déshydrater davantage, alors n’oubliez pas de boire suffisamment d’eau, surtout juste avant de vous endormir.
  • Bouger ! Rester dix heures assis, ce n'est peut-être pas la meilleure idée … Pour vous dégourdir les jambes, marchez dans le couloir et profitez du passage aux toilettes pour faire quelques étirements, très important durant un long vol afin d’éviter les risques de thromboses (aussi connues comme le syndrome de la classe économique). Il faut bouger un minimum et si vous en avez besoin, portez des bas de contention afin de ne pas vous retrouver avec les jambes qui ont doublé de volume pendant le trajet.

À ne pas oublier : vos soins de voyage

Qui n’aimerait pas sortir fraîche et reposée de l’avion, après un long vol ? La première étape pour permettre à votre peau de survivre à un vol long-courrier, c’est l’hydratation ! Pour lutter contre l’assèchement de la peau provoquée par l’air conditionné, les changements de température et le fait d’être dans un espace confiné pendant plusieurs heures, il est essentiel de bien hydrater votre visage, vos lèvres et vos mains. Appliquez régulièrement un peu de crème hydratante, et évitez de vous maquiller avant de prendre l’avion, car le fond de teint, le blush et la poudre ont aussi tendance à dessécher votre peau. Vous préférez quand même décoller avec une touche de beauté ? Privilégiez donc une crème BB ou CC hydratante.

Et pour décongestionner les yeux bouffis après le vol, appliquez des patchs à l’eau de bleuet. Une fois dans l’avion, quand vous sentez que vos yeux commencent à gonfler, posez-les dessus pendant une dizaine de minutes et détendez-vous.

Et finalement, après l’atterrissage, prévoyez un petit kit d’hygiène et de beauté (pensez brosse à dents/dentifrice, déodorisant et maquillage) pour commencer vos vacances en toute beauté !

Conseil voyage : achetez vos soins préférés en format mini. Comme ça, vous pouvez les prendre en cabine dans vos bagages à main.

Bon voyage !