Les conseils de votre pharmacien en ligne pour soigner la peau de votre bébé

À sa naissance, la peau de votre bébé est encore fragile et vulnérable, alors il est primordial de la protéger. Chaque jour, elle nécessite des soins spécifiques pour conserver son potentiel et son confort, pour la protéger des sensations d'inconfort, liées aux petits troubles cutanés, et pour aider votre bébé à garder une peau souple et douce. Les bons soins = un bébé heureux !

La peau de votre bébé

À la naissance, la peau de votre bébé présente une barrière cutanée immature. Très fragile et vulnérable face aux agressions du quotidien, la peau de bébé n’atteindra un premier stade de maturité que vers l’âge de 2 ans. Entre ses 0 et 2 ans, sa peau est encore incapable de maintenir un bon niveau d’hydratation essentiel au bon fonctionnement des cellules de la peau. Voilà pourquoi elle nécessite des soins adaptés et votre attention dès les premiers jours de la vie de votre bébé. Pour en prendre soin quotidiennement, il est nécessaire de savoir reconnaître le type de peau de votre bébé et de bien comprendre ses besoins :

  • La peau normale de bébé est douce, souple et soyeuse au toucher. Elle ne présente aucune irrégularité, aucun signe apparent de sècheresse ou de sensibilité ;
  • La peau sèche de bébé est une peau qui a tendance à peler et est rêche et moins douce au toucher ;
  • La peau (très) sensible de bébé se caractérise par une tendance à rougir facilement face aux agressions du quotidien (vent, eau calcaire, frottement des vêtements etc.) et qui se manifeste également par des sensations d’inconfort (tiraillements, picotements, échauffements de la peau …).

Les irritations cutanées

La peau de bébé est riche d’un capital cellulaire unique, mais elle est aussi très fragile : elle ne remplit pas encore complètement son rôle de barrière protectrice et peut donc facilement s’irriter. Des zones rouges, sèches et/ou gercées peuvent apparaître sur les contours de la bouche (surtout si votre enfant utilise une tétine), dans les plis (cou, aisselles, aine etc.), sur le pouce s’il le suce, derrière ses oreilles ou sur ses mains, surtout lorsqu’il fait froid. Mais comment prévenir les irritations, soulager ses maux et éviter tout risque d’infection ?

Prévenir les irritations :

  • Chaque jour après son bain, hydratez soigneusement le visage et le corps de votre bébé avec un soin spécifiquement adapté à sa peau délicate ;
  • Lorsqu’il fait froid, appliquez avant de sortir une crème protectrice sur les parties exposées de votre bébé ;
  • Dès que vous remarquez une coupure ou une écorchure, nettoyez-la et désinfectez-la soigneusement.

Traiter les irritations installées :

Les croûtes de lait

Dès les premières semaines de la vie, votre bébé peut présenter sur le cuir chevelu ou le haut du visage de petites croûtes jaunâtres, grasses au toucher. Il s’agit de « croûtes de lait », qui, malgré leur nom, n’ont rien à voir avec le lait : elles sont en fait dues à une sécrétion excessive de sébum, qui piège les cellules mortes à la surface de la peau jusqu’à former des croûtes. Les croûtes de lait sont également sans rapport avec une mauvaise hygiène. Ce trouble concerne environ deux tiers des bébés et il est tout à fait bénin. Cependant, les croûtes de lait sont peu esthétiques et peuvent être colonisées par des bactéries ou des mycoses.

L’érythème fessier

L’érythème fessier est une inflammation cutanée causée par le contact prolongé de la peau de votre bébé avec une couche souillée. Très délicates, ses petites fesses peuvent facilement s’irriter à cause de l’humidité, du contact avec l’urine et les selles et du frottement des couches. Elles demandent donc un soin tout particulier à chaque change. Enfin, l’apparition de rougeurs et de lésions peut survenir quand la peau est infectée par un microbe ou un champignon (comme le Candida albicans). Une infection nécessite un traitement adapté, alors en cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

Et n’oubliez pas : les bons soins = un bébé heureux !

Source : Mustela