Fièvre ou diarrhée après vos vacances ? Conseils de votre pharmacien en ligne

La destination ? Check ! Les billets et le visa ? Check ! Les bagages et la pharmacie de voyage ? Double check ! Quand on part en vacances, tout est arrangé à la perfection. Mais qu’en est-il du retour des vacances ? Parce que non seulement vos souvenirs et vos jolies photos de vacances rentreront avec vous, mais parfois aussi des passagers indésirables, comme la diarrhée, les infections cutanées ou les virus, peuvent embarquer dans l’avion avec vous. Alors, à quoi faire attention au retour des vacances ?

Les maladies à surveiller au retour des vacances

Avant de partir en vacances, et surtout si vous partez en vacances sous les tropiques, c’est toujours une bonne idée de faire le point d’éventuels risques que vous courez une fois arrivé à destination, comme la diarrhée, les infections cutanées ou même le paludisme. Parce que les moustiques ou une infection ne sont jamais loin (même un hôtel 5 étoiles n’empêchera pas les moustiques de piquer). Quels sont les symptômes à surveiller, pendant vos vacances, mais surtout en rentrant chez vous ?

La diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur, appelée également tourista, est, comme le nom l’indique, un cas de diarrhée très courant auprès des voyageurs, surtout dans les pays à faible niveau d’hygiène alimentaire ou hydrique. Les symptômes de la tourista peuvent inclure la fatigue, des douleurs et crampes abdominales, des nausées et des vomissements.

La tourista se manifeste généralement durant les trois premiers jours de votre séjour, mais il arrive parfois qu’elle ne montre ses symptômes qu’au retour du voyage. La plupart du temps, si vous avez une crise de diarrhée aigüe juste après vos vacances, il s’agira d’un simple cas de tourista, causé par l’ingestion d’aliments ou d’eau contenant des bactéries.

Cependant, si vous avez souffert de tourista pendant ou juste après vos vacances et la diarrhée persiste, il est recommandé de consulter votre médecin afin d’en déterminer l’origine, parce que, dans certains cas, la diarrhée peut être causée par une infection sous-jacente plus grave.

Une simple fièvre ou … ?

La fièvre au retour d’un voyage peut se manifester des semaines ou même des mois après le retour. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une simple fièvre, mais si vous revenez d’un pays avec un risque plus ou moins élevé de paludisme, il est très important de consulter votre médecin, surtout si vous ne vous êtes pas protégé contre les piqûres de moustique.

Outre le paludisme, les moustiques peuvent également transmettre d’autres virus, comme le chikungunya, la dengue ou le Zika, qui se manifestent après quelques jours (jusqu’à deux semaines) par des éruptions cutanées, une forte fièvre, la fatigue et l’impression d’avoir mal partout.

Une bonne préparation fera toute la différence

La préparation (et le plaisir) des vacances commence en faisant vos valises. Outre les essentiels (maillot de bain, crème solaire, lunettes de soleil …), n’oubliez pas non plus de garder un peu de place pour votre pharmacie de voyage, avec, avant tout, un bon spray ou roller contre les moustiques, à base de DEET pour les destinations exotiques !

Vous partez vers une destination tropicale ? N’oubliez pas non plus de vérifier si vous avez besoin de vaccinations ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Web de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers.

Et découvrez aussi nos conseils contre les autres maux de voyage typiques, pour des vacances sans soucis, et pour que la seule chose dont vous devez vous préoccuper soit de choisir le bon restaurant ou la prochaine excursion !