Les conseils de votre pharmacien en ligne en cas de bouche sèche

La sècheresse de la bouche est une sensation assez fréquente qui est le plus souvent bénigne. La bouche sèche peut toucher tout le monde, mais devient plus courant avec l'âge. Quelles sont les causes de la bouche sèche, quels sont les risques et comment peut-on y remédier ?

La bouche sèche

Cela arrive à tout le monde d’avoir la bouche sèche de temps en temps, le plus souvent dans des situations de stress ou d’anxiété. C’est lorsque cette sensation perdure, que cela peut devenir très pénible, voire invalidant.

La bouche sèche (ou xérostomie) est caractérisée par une diminution anormale de la quantité de salive (aussi connue comme hyposialie), voire même une absence complète de salive (asialie), et s’accompagne souvent de l’impression de langue « pâteuse ». Vu qu’avec l’âge, la production de salive tend à diminuer, les personnes âgées souffrent plus souvent de bouche sèche, mais le phénomène peut aussi être aggravé par la prise de certains médicaments (comme les antihistaminiques, les analgésiques ou les hypotenseurs), par la chimiothérapie ou par certaines maladies (par exemple le syndrome de Sjögren, la maladie de Parkinson ou la dépression).

Quels sont les symptômes de la bouche sèche ?

À la fois agaçante et désagréable, la bouche sèche peut provoquer divers symptômes, parmi lesquels une sensation de bouche collante ou de gorge sèche et des difficultés à parler, à mastiquer et à déglutir. Quels que soient vos symptômes, sachez qu’il est important de ne pas négliger la bouche sèche. Si vous éprouvez une sensation de sècheresse buccale, cela signifie que quelque chose a provoqué une réduction de la production de salive. La salive joue un rôle essentiel dans l’hydratation de la bouche et la santé buccodentaire. Elle nettoie la bouche, aide à avaler et à parler, et facilite la digestion et le goût.

En fonction de la gravité de votre affection, la bouche sèche peut surtout avoir des conséquences sur la santé buccodentaire et si elle n’est pas traitée, la bouche sèche peut aussi accroître le risque de mauvaise haleine, de caries et d’infections buccales.

5 petits conseils contre la bouche sèche

Heureusement, diverses mesures sont possibles pour réduire votre sensation de bouche sèche :

  • Boire de l’eau ! Souvent, beaucoup et de préférence en petites quantités, pour maintenir l’hydratation de la muqueuse buccale ;
  • Si vous fumez, tentez d’arrêter le tabac, et limitez votre consommation d’alcool et de caféine, car ces substances risquent d’aggraver le problème ;
  • Soyez attentif à votre hygiène dentaire et brossez-vous les dents matin et soir avec un dentifrice fluoré ;
  • Durant la nuit enfin, placez un humidificateur dans votre chambre. La sensation de sècheresse nasale et buccale sera atténuée, surtout si vous avez tendance à dormir avec la bouche ouverte ;
  • Mâchez un chewing-gum ou sucez des bonbons sans sucre pour stimuler votre flux salivaire. La consommation des aliments légèrement acidulés ou mentholés peut aussi aider.

Que faire si ces petits conseils n’ont pas suffi à vous soulager ? Les substituts salivaires sont des produits destinés à lubrifier la bouche de manière durable, tout en respectant les conditions naturelles de votre bouche (valeur pH, flore bactérienne protectrice, etc.). Leur action repose sur des substances adoucissantes et lubrifiantes, des substances qui vont protéger les muqueuses en formant une pellicule, des substances gélifiantes destinées à prolonger leur effet lubrifiant et même des substances qui protègent contre la déminéralisation des dents. Les substituts salivaires sont disponibles sous différentes formes, comme par exemple XyliGel ou XyliMelts, des pastilles pratiques qui s’adhérent à vos gencives afin de stimuler votre production de salive, et vous aideront à soulager rapidement la sensation de sècheresse !