Conseils de votre pharmacien en ligne en cas d’allergie au soleil

Il ne reste que deux semaines avant le début officiel de l’été et ça se voit. Les terrasses sont pleines, on planifie ses projets de vacances et les gens sont de bonne humeur. Mais l’été n’est pas une bénédiction pour tout le monde. Pour ceux et celles qui souffrent d’une allergie au soleil, l’été peut être un vrai calvaire. Mais au fond, qu’est-ce qu’une allergie au soleil, quels sont les symptômes, et plus important, qu’est-ce que vous pouvez faire pour pouvoir profiter de votre été ? Votre pharmacien en ligne explique !

Allergie au soleil : les causes et les symptômes

Environ un cinquième de la population souffre d'une allergie au soleil, connue sous le nom de lucite estivale bénigne (LEB). Ses symptômes peuvent être gênants et éprouvants, parce qu’ils ont tendance à apparaître sur des zones très visibles, par exemple les bras et la poitrine.

Qu'est-ce que la lucite estivale bénigne ?

La LEB est la photodermatose la plus courante. Il s'agit d'un trouble cutané, accéléré par l'exposition au rayonnement UV. Elle se caractérise par des symptômes récurrents retardés qui apparaissent un ou deux jours après l'exposition au soleil. Ils peuvent aller d'un érythème léger à une éruption de pustules.

L’allergie au soleil touche davantage les jeunes femmes et les personnes à la peau claire et elle apparaît généralement au printemps, lorsque la peau qui a été protégée au cours de l'hiver est exposée à la lumière du soleil ; même si le soleil passe à travers une fenêtre. En cas d'exposition prolongée, les symptômes peuvent s'aggraver et des poussées actives peuvent survenir tous les ans.

Quels sont les symptômes d’une allergie au soleil ?

Il existe plusieurs variantes de la LEB et les symptômes varient. Ils peuvent inclure un érythème irrégulier, des rougeurs de la peau, des cloques ou des pustules, et s'accompagnent presque toujours d'irritations intenses. Dans les cas plus graves, des lésions hémorragiques plus importantes peuvent apparaître. Les zones les plus fréquemment touchées incluent les régions antérieures des bras, la poitrine, et, moins souvent, le visage.

Quelles sont les causes d’une allergie au soleil ?

Les rayons UV, surtout les UVA à longue longueur d'onde (qui déclenchent la LEB chez 80 % des personnes atteintes) pénètrent profondément dans la peau et endommagent les cellules. Les radicaux libres induits par les UV forment des composés chimiques hautement réactifs qui entraînent un stress oxydatif, puis un endommagement des cellules. Des découvertes récentes indiquent que les personnes atteintes de LEB ont également un mécanisme de défense des cellules altéré, ce qui rend leur peau incapable de gérer ces radicaux libres. Leur peau réagit à l'exposition au soleil par une suractivité de sa fonction immunitaire, ce qui déclenche l'apparition de rougeurs et d'inflammations. (Vous voulez préparez votre peau à l’exposition au soleil et la protéger des radicaux libres ? Dans ce cas, un complément alimentaire à base d’antioxydants est ce que vous cherchez.)

Comment prévenir une allergie au soleil ?

Vous pouvez prévenir une grande partie des symptômes en utilisant un écran solaire adapté, en limitant l’exposition solaire (surtout entre 11 h et 15 h), et en portant de vêtements protégeant. Dans les cas graves de LEB, une luminothérapie prophylactique (également appelée désensibilisation) effectuée au début du printemps peut s'avérer efficace. La peau est exposée graduellement aux rayons UV afin de créer une tolérance à la lumière du soleil.

Comment traiter une allergie au soleil ?

Les poussées actives de LEB peuvent générer beaucoup de sensations de démangeaisons. L’application topique d’une lotion apaisante ou d’une crème à base de stéroïdes peut réduire les irritations. En plus, un écran solaire spécifique est un élément de base pour réduire les symptômes et prévenir leur réapparition.

Autres types d'allergies au soleil

La LEB constitue 90 % des cas d'allergies au soleil, mais d'autres affections présentent des symptômes similaires :

  • Le soleil peut aussi déclencher un type d’acné particulier appelé acné estivale (ou plus communément acné de Majorque). Cette acné apparaît lorsque les rayons UVA se combinent aux substances chimiques contenues dans certains produits de protection solaire et déclenchent une réaction allergique. L’acné estivale touche surtout les femmes de 25 à 40 ans, dont bon nombre ont des antécédents d’acné à la puberté. Les symptômes ressemblent beaucoup à ceux de la LEB.
  • Les photoréactions sont des réactions inflammatoires retardées induites par le rayonnement UV après une sensibilisation de certaines substances. Cela peut être des substances phototoxiques (des ingrédients d'origine végétale) ou photoallergiques (par exemple, certains médicaments peuvent augmenter la sensibilité aux rayons UV). Ces réactions cutanées se manifestent sous forme de nodules causant des sensations de démangeaisons sur les zones exposées à la lumière.

Quand demander conseil à un professionnel ?

La LEB peut générer des symptômes similaires à ceux d'autres allergies ou affections cutanées, alors si vous doutez, c’est toujours une bonne idée de demander l'avis d'un professionnel. Un diagnostic de peau peut s'avérer utile pour mieux connaître vos signes et symptômes et les solutions disponibles. Si l'un de vos symptômes vous inquiète, parlez-en à votre dermatologue ou à votre pharmacien en ligne.

Source : Eucerin