Les conseils de votre pharmacien en ligne contre les insectes et leurs piqûres

À la plage, dans les bois, en ville ou même chez vous … Les insectes nous suivent partout ! Et bien que certains constituent simplement une gêne, d’autres peuvent s’avérer être un réel problème ou même dangereux à cause de leurs piqûres et des allergies qu’elles peuvent entraîner. Mais quels insectes sont les plus gênants et que faire en cas de piqûre ?

Moustiques

Sans doute le plus grand désagrément de l’été, les moustiques sont omniprésents pendant toutes vos belles soirées. La piqûre de moustique provoque une réaction inflammatoire ainsi que des démangeaisons plus ou moins importantes pouvant durer plusieurs jours. Les moustiques piquent surtout pour nourrir leurs œufs, mais peuvent également piquer pour s’hydrater. Pour les éloigner et pour apaiser leurs piqûres, il existe heureusement un grand nombre de produits, à base de DEET ou d’une alternative naturelle, comme la citronnelle. (Vous voulez une soirée en toute tranquillité, sans vous faire manger par les moustiques ? Découvrez nos conseils pour ne leur laissez aucune chance cet été.)

Abeilles, guêpes, frelons et bourdons

Comme chez les moustiques, ce sont les femelles des abeilles, guêpes, frelons et bourdons qui sont responsables des piqûres chez l’homme (les mâles n’ont pas d’aiguillon, donc ils ne piquent pas). Elles utilisent leurs dards pour injecter du venin à l’agresseur quand elles se trouvent menacées :

  • L’abeille a un aiguillon dentelé qui reste fiché dans la peau de sa victime et qui est arraché de son abdomen lorsque celle-ci s’éloigne, entraînant à sa suite une partie de ses organes internes (notamment son sac à venin). Cette déchirure est presque toujours fatale. La première chose à faire après une piqûre d’abeille est de retirer le plus rapidement possible le dard et le sac à venin.
  • Contrairement à l’abeille, la guêpe et le frelon ne laissent jamais leur dard dans la plaie et peuvent, par conséquent, vous piquer plusieurs fois ! Très agressifs, leurs piqûres peuvent être extrêmement douloureuses.
  • Les bourdons ont un aiguillon lisse dépourvu de barbillon (contrairement aux abeilles) et ne risquent pas de l’arracher en le retirant. Comme les guêpes et les frelons, ils ne meurent donc pas après avoir piqué et peuvent infliger plusieurs douloureuses piqûres. Pourtant, les bourdons ne sont pas agressifs si bien qu'ils ne piquent pratiquement jamais.

Pour enlever le venin, utilisez vos ongles en appuyant vers le haut juste en-dessous de la piqûre ou utilisez une petite pompe, et une fois le venin supprimé, pour apaiser la douleur et les démangeaisons, placez un glaçon ou une poche de glace sur l’endroit de la piqûre.

Taons

Les taons (ou mouches à cheval) sont des mouches trapues aux grands yeux composés. Les femelles se nourrissent du sang des grands mammifères et des humains. Contrairement à ce que l’on pense souvent, les taons mordent, ils ne piquent pas. Ils « arrachent » la chair de leur victime au moyen de leurs mandibules. La plaie ainsi ouverte laisse perler le sang que le taon pourra alors sucer à loisir.

La morsure du taon provoque une douleur vive et une boursouflure sur la peau, parfois accompagnée de démangeaisons. Pour éviter une infection (reconnaissable à l’apparition de croûtes jaunes), désinfectez la zone mordue dès que possible.

Tiques

Bien qu'une tique ne soit pas un insecte, mais plutôt un arachnide acarien, nous l’avons quand même ajoutée à cette liste. Surtout actives en été, les tiques se cachent dans les hautes herbes ou dans les buissons. Elles se nourrissent du sang et une fois agrippées à la peau de leur victime, elles ne se détacheront qu’après avoir fini leur repas, ce qui peut prendre plusieurs jours. En plus, elles peuvent transmettre un nombre de maladies dangereuses. Vous voulez en savoir plus sur les dangers d’une morsure de tique ? Découvrez nos blogs sur l’encéphalite à tiques et sur comment protéger votre animal de compagnie contre les tiques.