Conseils de votre pharmacien en ligne en cas d’une mâchoire qui craque

Sitôt que vous baillez ou que vous ouvrez grande la bouche, vous entendez un « clac » ? Si vous avez la mâchoire qui « craque » ou qui « claque », vous n’êtes pas le seul ! Des études montrent qu’une tranche assez large de la population a elle aussi la mâchoire qui claque. Mais au fond, c’est quoi, et plus important, est-ce grave ? Votre pharmacien en ligne vous aide à interpréter ce son que nous émettons sans le vouloir.

Mâchoire qui craque : quelques points d'anatomie

L'articulation temporo-mandibulaire (ATM) est l'articulation qui unit la mâchoire inférieure (mandibule) à l'os du crâne. Au nombre de deux, ces articulations sont situées de chaque côté du visage, juste devant les oreilles :

  • À l’instar de vos genoux, cette articulation présente un ménisque (disque articulaire).
  • Quand vous ouvrez la bouche, le disque articulaire tourne sur lui-même et avance. Le ménisque suit le mouvement en avançant.

Une mâchoire ne craque pas sans raison

Le fameux claquement de mâchoire se déclenche quand les différents éléments de l’articulation ne sont plus en harmonie. Du coup, la mandibule doit se replacer brutalement avant la fin du mouvement … et c’est là que l’on entend le « clac » typique.

Votre mâchoire peut craquer ou claquer sans être douloureuse. Les premières fois il est possible que cela vous arrive en mangeant. Au départ vous n’y prêtez pas forcément attention, jusqu’à ce que, dans certains cas, votre mâchoire craque ou claque tout le temps.

D’où vient mon problème de mâchoire qui craque ?

Une mâchoire qui craque signale un problème au niveau de l’ATM, aussi connu sous le nom SADAM (le syndrome algo-dysfonctionnel de l'appareil manducateur). Les femmes sont plus touchées par ce phénomène que les hommes. Le craquement de la mâchoire est associé à d'autres symptômes : douleur au niveau d'une ou des articulation(s) mandibulaire(s), limitation de l'ouverture buccale, bourdonnements ou sifflements d'oreille, névralgies faciales, migraines, vertiges et maux de tête. Trois principales causes du claquement de mâchoire :

  • Stress : le stress cause souvent un grincement de dents (ou bruxisme), ce qui peut avoir un effet sur l’apparition d’un claquement de mâchoire. Conditions de travail, tension familiale, changement d’habitude … identifier l’origine de votre stress peut vous aider à trouver des solutions adaptées.
  • Opération des dents de sagesse : durant cette opération, votre bouche est ouverte à son maximum pendant un assez long moment. Parfois votre articulation s’en retrouve subluxée, ce qui peut conduire à l’apparition du fameux claquement.
  • Présence d’ostéoarthrite ou d’arthrite rhumatoïde au niveau de l’articulation de la mâchoire.

Que faire lors des premiers signes de douleur ou de craquement de la mâchoire ?

Lors des premiers signes d’affection de la mâchoire, il est recommandé de procéder avec de simples instructions pour diminuer toute forme de tension au niveau de l’articulation de la mâchoire ou des muscles de la mastication :

  • Manger des aliments mous (éviter le chewing-gum) ;
  • Limiter les mouvements de la mâchoire (essayer de ne pas bailler) ;
  • Appliquer de la glace pour réduire toute forme d’inflammation ;
  • Procéder à des exercices de massage et d’étirement de la mâchoire (une consultation avec votre ostéopathe ou votre physiothérapeute peut être requis).

Dès que vous remarquez que votre mâchoire craque, parlez-en à votre dentiste ou ostéopathe. Mieux vaut régler le problème avant que des douleurs importantes s’installent.