Les conseils de votre pharmacien en ligne pour les huiles végétales

Les huiles végétales reviennent sur le devant de la scène et pour cause, leur efficacité est prouvée depuis des siècles par des usages ancestraux. Leur qualité est aujourd’hui très contrôlée, ce qui permet d’avoir accès à de véritables trésors et de pouvoir véritablement se fier à leur composition. Il est dès lors facile de bien choisir son huile végétale en fonction d’une composition, d’une odeur, d’un goût ou d’une texture particulière. Mais à quoi faire attention en choisissant vos huiles végétales ?

Les huiles végétales vs les huiles essentielles et les macérât huileux

Une huile végétale est une huile issue de corps gras extraits des graines, des pépins ou des noyaux d’une plante. On y retrouve par exemple les huiles végétales de germe de blé, d’avocat, de ricin, d’amande douce, d’onagre etc.

Tandis qu’un macérât huileux est une méthode d’extraction des principes actifs d’une plante par la macération dans une huile végétale neutre de base (généralement de tournesol), afin qu’elle s’imprègne d’un maximum de molécules actives.

Une huile végétale est un extrait lipidique d’une plante oléagineuse, c’est-à-dire une plante dont les graines, fruits et noix contiennent des lipides tandis qu’une huile essentielle est obtenue par la distillation d’une plante aromatique. Une huile essentielle est beaucoup plus concentrée en principes actifs mais non grasse, et demande des précautions particulières, telle que la dilution dans une huile végétale avec laquelle elle se marie très bien.

Comment reconnaître une huile végétale de qualité ?

Pour les vraies huiles végétales de haute qualité, il faudrait préconiser l’usage des huiles végétales obtenues par pression à froid, mais il y a aussi d’autres critères pour vous assurer d’obtenir les meilleures huiles végétales :

  • Afin de préserver les actifs naturels qu’elle contient, l’huile végétale doit être extraite de façon exclusivement mécanique à basse température (c’est la pression à froid) ;
  • L’huile ne doit subir aucun traitement avant ou après le pressage (elle est dite vierge) ;
  • L’huile doit être bio pour éviter les résidus de pesticides qui en altéreraient la qualité ;
  • 100 % pure et naturelle, l’huile doit être conservée à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière ;
  • Sa durabilité dépend essentiellement de sa composition en acides gras. Les huiles végétales riches en acides gras essentiels sont plus sensibles à l’oxydation et ne peuvent pas être conservés plus de six mois tandis qu’une huile végétale presque exclusivement composée d’acides gras saturés, comme l’huile végétale de coco, ne s’oxyde que très peu.

Pour votre beauté et votre santé

Les huiles végétales sont traditionnellement utilisées pour le soin de la peau depuis la plus haute antiquité et elles font des miracles sur la peau. Elles sont riches en vitamines liposolubles (A, D, K, E) qui protègent la peau contre le vieillissement et favorisent le métabolisme cellulaire. Les huiles nourrissent aussi la peau de l’intérieur si on les consomme par voie orale.

Elles contiennent des acides gras essentiels (les fameux acides gras oméga-3 et oméga-6) qui favorisent le métabolisme des os, des muscles et des vaisseaux sanguins. Consommer des acides gras essentiels du groupe des oméga-3 par exemple est très utile pour prévenir les maladies cardiovasculaires et stimuler le cerveau. Et ceux du groupe oméga-6 quant à eux sont surtout connus pour réduire le taux de mauvais cholestérol.

Alors, n’hésitez pas à utiliser les huiles végétales dans la cuisine ou à les mélanger pour vos soins. Prenez par exemple ces grands classiques :

Source : Pranarôm