Les dangers de la grippe pendant la grossesse

Chaque hiver, c’est la même histoire : les virus sont de retour et ils semblent plus efficaces que jamais. La grippe, la gastroentérite et le rhume … leur seuil épidémique est systématiquement atteint durant l’hiver, marquée par le froid et le faible taux d’ensoleillement. Et bien que tomber malade soit toujours ennuyeux, la grippe peut surtout avoir de graves conséquences pour les femmes enceintes.

La grippe pendant votre grossesse

La grippe pendant la grossesse peut être dangereuse, pour vous-même, mais aussi pour votre bébé. Votre organisme à fort à faire lorsque vous êtes enceinte. Il doit s’occuper de vous, mais aussi de votre bébé à naître. Conséquence : votre résistance diminue et vous êtes plus susceptible d’attraper des rhumes et la grippe lorsque vous êtes enceinte.

La grippe est loin d’être agréable, mais en temps normal, elle n’est pas dangereuse. Elle vous met en vrac pendant quelques jours, mais ensuite, vous retrouvez la forme sans problème. Mais il n’en va pas de même pour les femmes enceintes. La grippe peut avoir de grandes conséquences pour votre bébé :

  • La recherche a démontré qu’à la fin de la grossesse, la grippe augmente le risque d’hospitalisation pour des problèmes cardiaques et respiratoires.
  • Votre enfant encourt un risque accru d’infections lorsque la maman contracte la grippe en cours de grossesse.

La grippe entraîne généralement aussi de la fièvre. Lorsqu’elle dépasse 38,5 °C, la température corporelle est dangereuse pour votre enfant. Une température trop élevée peut entraîner des contractions précoces, ce qui peut augmenter le risque d’un poids trop faible à la naissance, d’une naissance prématurée et même d’une fausse couche. Elle peut aussi influencer l’apport des protéines à votre bébé. Voilà pourquoi il vaut mieux ne pas prendre des bains trop chauds et aussi renvoyer votre visite au sauna jusqu'après votre accouchement.

Que pouvez-vous faire ?

Une femme enceinte ne peut utiliser que peu de médicaments. Beaucoup sont en effet néfastes pour votre enfant à naître. Voilà pourquoi il faut être encore plus prudente pendant votre grossesse pour soulager les symptômes de votre grippe :

  • Suffisamment de repos : c’est très important pour bien guérir. Reposez-vous, pour donner à votre organisme l’occasion de combattre le virus de la grippe.
  • Buvez beaucoup d’eau : lorsque vous avez de la fièvre, vous transpirez davantage. Pour compenser la perte d’eau et la déshydratation, il importe de boire beaucoup d’eau.
  • En cas de forte fièvre, utilisez un antipyrétique : une température élevée est dangereuse en cours de grossesse car elle peut entraîner des contactions précoces. Lorsque vous êtes enceinte, vous ne pouvez pas prendre d’ibuprofène ni d’aspirine, mais le paracétamol est parfaitement sûr. N’oubliez pas de toujours consulter votre médecin avant de prendre des médicaments !
  • Prenez une douche ou un bain tiède pour faire baisser la fièvre et portez des vêtements légers, en tissu respirant.
  • Faites-vous vacciner contre la grippe : parce que le vaccin ne contient pas de virus actif, la vaccination contre la grippe en cours de grossesse est totalement sûre à partir du deuxième trimestre de votre grossesse (14 semaines). Avant de vous faire vacciner contre la grippe (ou contre une autre maladie), parlez-en avec votre médecin.

Et finalement, pour augmenter votre résistance, vous pouvez utiliser aussi un booster naturel d’immunité, comme Echinaforce + Vitamine C d’A. Vogel, qui contient la dose journalière recommandée de vitamine C pour retrouver rapidement la forme après une période de faiblesse, pour vous, mais aussi pour votre enfant !

Source : A. Vogel