Conseils de votre pharmacien en ligne pour l'homéopathie contre le rhume des foins

Avec le printemps, la saison pollinique est également de retour. Et pour les personnes atteintes de rhume des foins, cela signifie également des yeux rouges, des éternuements et des écoulements nasaux. Les allergies font partie des maladies les plus fréquentes de notre époque. En Belgique et en France, environ 15 % de la population souffrent d'une allergie aux pollens. Les pollens d'arbre et de graminées issus de plantes pollinisées par le vent en sont les principaux déclencheurs. Votre pharmacien en ligne vous aide à retrouver l'air.

Le rhume des foins et la rhinite saisonnière

Le rhume des foins ou la rhinite allergique saisonnière est une maladie inflammatoire chronique de la muqueuse des fosses nasales apparaissant suite à un contact avec un agent allergène, dans la plupart des cas les pollens. Les symptômes les plus courants du rhume des foins sont une obstruction nasale, un écoulement nasal et des éternuements. D'autres symptômes incluent des yeux larmoyants, des démangeaisons du voile du palais et la douleur des sinus.

Conseils pour limiter les symptômes

La meilleure façon pour limiter les symptômes du rhume des foins est d'éviter les agents allergènes responsables pour votre allergie autant que possible :

  • Aérer la maison le matin et le soir.
  • Éviter les activités extérieures, comme tondre la pelouse.
  • Ne pas étendre le linge dehors, car les pollens s'y déposent.
  • Mettre des lunettes de soleil.

L'homéopathie à la rescousse

L'homéopathie est une médecine alternative basée sur les idées du médecin allemand Samuel Hanemann, qui vivait à la fin du XVIIIème et au début du XIXème siècle. Le principe le plus important de l'homéopathie est le principe de la similitude, selon lequel un patient devrait être traité au moyen d'une substance produisant expérimentalement chez une personne saine des symptômes semblables à ceux présentés par la personne affectée. Un traitement homéopathique est basé sur la prescription de dilutions homéopathiques, des dilutions d'une teinture-mère contentant une substance active produisant des symptômes ressemblant aux symptômes caractéristiques de la maladie à traiter. L'homéopathie peut également aider contre le rhume des foins et la rhinite allergique :

  • En cas d'écoulement nasal irritant, écoulement oculaire doux : Allium Cepa 9CH, cinq granules toutes les heures. Allium cepa est à conseiller en cas d'éternuements en salve, lors d'un rhume avec écoulement irritant, excoriant les narines et responsable du fameux nez rouge, et en cas de yeux brûlants. Les symptômes sont aggravés le soir, par le confinement, par le chaud. Ils sont améliorés à l'air frais.
  • En cas de démangeaisons du voile du palais : Sabadilla 9CH, cinq granules toutes les heures. Sabadilla est à conseiller si les éternuements sont violents, lorsque le nez et le palais chatouillent et si le rhume est abondant mais non irritant. Les symptômes sont aggravés au froid et par les odeurs. Ils sont améliorés au chaud et en plein air.
  • En cas d'écoulement nasal doux, larmoiement irritant : Euphrasia 9CH, cinq granules toutes les heures. Euphrasia est le médicament homéopathique des éternuements en salve. Le rhume est abondant, non irritant, aggravé la nuit, le matin et à la chaleur. Le larmoiement est abondant et irritant, aggravé au vent.
  • En cas d'irritation au niveau des yeux et du nez : Kalium Iodatum 9CH, cinq granules toutes les heures. Kalium Iodatum est à conseiller lorsque le rhume est aqueux, abondant, brûlant et irritant les narines. Le larmoiement est également brûlant et les éternuements sont violents. Vous retrouvez une perte de l'odorat en vous êtes intolérant à la chaleur, mais l'écoulement nasal est amélioré par la chaleur.
  • En cas d'écoulement non irritant, éternuements : Nux Vomica 9CH, cinq granules toutes les heures. Nux Vomica est sans doute l'un des médicaments homéopathiques les plus utilisés. Idéal en cas d'éternuements et d'un écoulement aggravés le matin, avec une obstruction nasale la nuit.

Êtes-vous allergique aux pollens ou souffrez-vous de rhume des foins ? Découvrez aussi les conseils de notre dernier blog et notre calendrier pollinique pratique, pour un printemps un peu plus supportable !

Source : Pharma-Sphere