Les conseils de votre pharmacien en ligne contre l’insomnie

L'insomnie est un problème qui touche plus de 10 % de la population adulte. L’insomnie se caractérise par une difficulté à trouver le sommeil ou des réveils nombreux pendant la nuit ou encore trop tôt le matin. Le sommeil est alors vécu comme non reposant. La journée s'accompagne de fatigue, de somnolence et l'insomniaque est souvent irritable.

Les principales causes de l’insomnie

Tout le monde a parfois du mal à s'endormir ou l'impression d'avoir mal dormi. Le fait de ponctuellement mal dormir n'est pas catastrophique, mais si vous dormez mal plusieurs nuits de suite, cela peut s'avérer plus sérieux. Il est alors question d'insomnie. Une vie trépidante, le stress, se coucher tard, faire du sport ou travailler avant d'aller au lit, les causes de l’insomnie sont multiples. On peut distinguer :

  • Les facteurs psychologiques (stress, anxiété ou dépression) ;
  • Les facteurs environnementaux (bruits, luminosité, chaleur, travail de nuit) ;
  • Les facteurs physiologiques (repas trop lourd, prise de caféine) ;
  • Les facteurs pathologiques (syndrome des jambes sans repos, apnée du sommeil, asthme, allergies).

Quels sont les types d'insomnie ?

L’insomnie n’est pas une maladie, mais plutôt un symptôme, c’est-à-dire que c’est le moyen que notre organisme a trouvé pour nous prévenir qu’il y’a un souci. L’insomnie peut être aigüe (à court terme) ou chronique (continue), l’insomnie aigüe étant plus fréquente :

  • Insomnie aigüe : une insomnie aigüe survient souvent comme une réaction temporaire au stress ou à un changement dans votre vie et peut avoir un lien avec vos études, votre travail, votre famille, votre santé ou votre situation financière. En général, les problèmes d'endormissement disparaissent d'eux-mêmes avec le temps.
  • Insomnie chronique : ce type d'insomnie de plus longue durée n'est en général pas dû à des facteurs déclenchants. Le moment du coucher génère souvent inconsciemment des sentiments négatifs et des pensées intrusives. Le sommeil devient un défi, amène une certaine frustration et n'est plus synonyme de détente et de repos.

Conseils pour bien dormir

Quand vous souffrez d’insomnie, il est important de veiller à une bonne hygiène de sommeil. Il s’agit, entre autres, de réduire votre activité mentale et physique à l’heure du coucher. Essayez de vous accorder une période de transition en fin de soirée pour vous détendre : arrêtez de travailler ou de jouer sur votre smartphone jusqu’à la dernière minute et évitez les activités intenses juste avant de vous coucher.

Le déclenchement des mécanismes du sommeil est lié à un comportement particulier au moment du coucher. Chez l'insomniaque ce dernier est perturbé. Des conseils simples peuvent faire toute une différence pour retrouver un sommeil sain et réparateur :

  • Éviter les excitants le soir, comme le café, le thé et la vitamine C ;
  • Pas de repas copieux le soir et éviter l'alcool au dîner ;
  • Réserver votre chambre au sommeil et à l'amour et éviter de regarder la télé, de travailler ou de manger au lit ;
  • Éviter de pratiquer un sport ainsi que toutes activités très stimulantes après 17 heures et favoriser les activités relaxantes le soir, comme la lecture et la musique ;
  • Dormir dans une chambre bien aérée, ni trop chaude ni trop froide ;
  • Prendre un bain chaud est une mauvaise idée pour bien dormir : c’est que votre corps abaisse sa température interne pour dormir, alors mieux de prendre un bain tiède (37 °C maximum) ;
  • Écouter votre corps : quand vous commencez à cligner des yeux et à bâiller, c’est le moment d’aller vous coucher.

Bonne nuit !