Votre pharmacien en ligne vous explique l’importance de l’acide folique

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Et comme notre corps ne sait pas les fabriquer lui-même, c’est dans notre alimentation qu’il va falloir aller les trouver. L’acide folique est une des vitamines les plus importantes du groupe B et il est indispensable entre autres pendant la grossesse. Découvrez avec votre pharmacien en ligne tous les bienfaits de l’acide folique, ainsi que les meilleures sources alimentaires pour vous armer contre une carence.

L’acide folique

L’acide folique (ou folate) est également connu sous les noms vitamine B9 ou vitamine B11 et il joue un rôle essentiel dans la production de notre matériel génétique (ADN, ARN) et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire. De plus, il joue un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Et enfin, il est nécessaire à la production de nouvelles cellules, ce qui le rend particulièrement important durant les périodes de croissance rapide, comme la grossesse, les premières années de notre vie et l'adolescence.

Quelques caractéristiques de l’acide folique :

  • Une vitamine hydrosoluble non synthétisée par l'organisme ;
  • Joue un rôle essentiel dans le renouvellement cellulaire et la synthèse de globules rouges ;
  • Contribue à la fonction psychologique normale, la concentration et la résistance au stress ;
  • Permet le fonctionnement normal du système immunitaire et donc de notre résistance ;
  • Contribue à la réduction de la fatigue et est essentiel pour la production d'énergie ;
  • Besoins en folates doublés pendant la grossesse, entre autres pour le bon développement du fœtus.

Une carence en acide folique

La carence en acide folique et en folates est une des carences les plus fréquentes dans les pays développés et toucherait entre 20 et 30 % de la population. Une carence est surtout fréquente chez les groupes de personnes suivants :

  • Les personnes âgées qui ne mangent pas assez de légumes et peu de viande ;
  • Les enfants et les adolescents qui ont une alimentation déséquilibrée en consommant trop de produits sucrés et pas assez de légumes ni de fruits ;
  • Les jeunes femmes qui suivent fréquemment des régimes minceur et/ou qui sont sous contraception orale ;
  • Les fumeurs et les alcooliques chroniques.

De plus, certains médicaments peuvent contrer l’effet de l’acide folique, et les personnes atteintes de certaines maladies intestinales (inflammations) peuvent souffrir d'une absorption réduite de vitamines et minéraux, y compris l’acide folique.

Sources alimentaires d’acide folique

L'acide folique est naturellement présent dans les légumes, en particulier les variétés vertes, les produits céréaliers à grains entiers, le pain, la viande et les produits laitiers. En mangeant une alimentation équilibrée et variée, toute personne peut - relativement facilement - obtenir suffisamment d'acide folique, sauf les femmes enceintes ou qui allaitent. Pour elles, un supplément peut être bénéfique.

Et enfin, nous aimerions vous donner un petit aperçu de différents aliments riches en acide folique pour un repas varié et délicieux, mais surtout santé :

  Portions Folates
Abats de volailles, grillés ou braisés 100 g           345-770 µg         
Foie d’agneau ou de veau, sauté 100 g 331-400 µg
Légumineuses, cuites 100 g 229-368 µg
Foie de porc, braisé ou sauté 100 g 163-260 µg
Épinards, bouillis 125 g 139 µg
Asperges, bouillies 125 g 134 µg
Graines de lin 60 g 108 µg
Haricots de soya, bouillis ou sautés 125 g 83-106 µg
Brocoli, bouilli 125 g 89 µg
Laitue romaine 250 g 64 µg
Graines de tournesol, grillées 60 g 78 µg
Épinards, crus 250 g 61 µg
Jus d'orange           125 ml          58 µg