Conseils de votre pharmacien en ligne pour l'alimentation et la cicatrisation

La semaine dernière, nous vous donnions déjà quelques conseils alimentaires pour un beau teint bronzé, mais ce n'est pas la seule chose que votre alimentation peut faire pour votre peau. Les bons minéraux, vitamines et oligoéléments dans votre assiette aideront également à la guérison d'une éraflure ou coupure. Découvrez avec votre pharmacien en ligne comment le bon régime peut vous aider après un petit accident ou une maladresse.

Guérir de l'intérieur

Un malheur est si vite arrivé et il n'est même pas nécessaire d'être maladroit pour se blesser dans la vie de tous les jours (bien que ça n'aide pas). Prenez par exemples les accidents domestiques ou les blessures au travail, sans parler du bricolage ou du jardinage. La moindre inattention peut se solder par une plaie. Mais toutes les peaux ne réagissent pas de la même manière à une blessure : par exemple, la circulation sanguine et l'oxygénation des cellules qui ralentissent avec l'âge, le stress qui ralentit la production de collagène, certains médicaments qui stimulent la production de corticoïdes qui ralentissent la cicatrisation, et certaines maladies métaboliques, comme le diabète, qui peuvent également ralentir le processus de guérison. En adoptant une alimentation appropriée, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour bien cicatriser, sans cicatrices permanentes.

L'alimentation pour une meilleure cicatrisation

Certains aliments sont indispensables pour accélérer la cicatrisation d'une éraflure ou d'une coupure ou de votre peau suite à une intervention chirurgicale. Nous donnons quelques exemples :

  • La vitamine K agit comme un coagulant et un déficit en vitamine K peut retarder la cicatrisation. Voici quelques-uns des aliments qui contiennent de la vitamine K : les épinards, la betterave rouge, la chicorée, le brocoli et la ciboule.
  • La vitamine A permet de contrôler la réponse inflammatoire, la première phase d'une cicatrisation normale. La vitamine A se trouve entre autres dans les carottes, les patates douces, les courges et les légumes verts.
  • La vitamine C contribue à la création de collagène qui va participer à la formation de nouvelles structures tissulaires. Des aliments riches en vitamine C sont par exemples des fruits, tels que les kiwis, les mangues et les fraises, et des légumes, tels que le cresson, le chou frisé et la coriandre.
  • Les protéines jouent un rôle important dans la cicatrisation. L'organisme utilise les acides aminés contenus dans les protéines pour fabriquer et réparer les cellules et les tissus. De plus, une carence en protéines augmente le risque d'infection. On trouve les protéines surtout dans les produits d'origine animale (viande, poisson, œufs), mais aussi dans les végétaux (la spiruline, le soja, les lentilles et les pois chiches).

Enfin, il y a quelques nutriments qui sont à éviter, comme le gingembre et certaines épices, le lait écrémé et le sucre. Par exemple, le gingembre et les épices genre curcuma peuvent empêcher votre corps de former des caillots sanguins, le lait écrémé peut affecter votre production d'insuline et la réponse inflammatoire, et le sucre affecte les niveaux de collagène de la peau.

Vous avez une plaie et vous avez l'impression qu'elle guérit moins rapidement que la normale ? Cela peut bien être causé par ce qui est dans votre assiette. Vous doutez ? Votre médecin et votre pharmacien en ligne sont heureux de vous aider avec plus d'informations sur la cicatrisation et les compléments alimentaires.