Conseils de votre pharmacien en ligne pour une rentrée reposée

La rentrée est une période difficile pour vos enfants. Quelques jours après le retour à l'école, la fatigue commence déjà à se faire sentir. Pendant les vacances d’été, progressivement, l'heure du coucher s'est décalée, et c'est parfois brutalement qu'il faut se recaler sur le rythme scolaire, à grands renforts de pleurs, de stress et d'énervement, pour vos enfants comme pour vous en tant que parents. Vos enfants vont se coucher plus tard pendant les vacances ? Aidez-les à reprendre le rythme scolaire grâce aux conseils de votre pharmacien en ligne.

L’âge vs les besoins en sommeil

Entre l’âge de six mois et quatre ans, les enfants réduisent progressivement leur temps de sommeil pendant la journée. Pendant cette période, il y a des « éveils multiples » les nuits pendant lesquels l'enfant parvient à se rendormir seul. Entre quatre et douze ans, la durée totale de sommeil se réduit encore. La sieste de l'après-midi disparaît presque entièrement. Si l'heure de lever reste assez stable, on observe quand même un retard progressif de l'heure du coucher (environs de 20 heures entre les cinq et six ans et 22 heures au début de l'adolescence).

Faut-il être strict sur l'heure du coucher avant la rentrée scolaire ?

Bien sûr, ça aide si vous êtes strict, car les petits ont besoin d'horaires réguliers, mais faites attention cependant à ne pas être trop rigide et exiger : « à 20 h 30, et sans discussion, tu es couché ». On n'est pas à l'armée ! Le mieux est de vous fixer une tranche horaire d'une heure, adaptable en fonction de l'âge de vos enfants. Cela vous évitera certains soirs une grosse colère de leur part ou un « pétage de plomb » de la vôtre !

N'oubliez pas non plus qu'il y a des petits et des gros dormeurs et repérez dans quelle catégorie se range vos enfants. Si chaque matin, ils se lèvent frais et dispos, c'est qu'ils se sont reposés et donc couchés à la bonne heure.

« Recaler » progressivement leur sommeil pour une rentrée reposée

Pour assurer que vos enfants ne se sentent pas fatigués au moment de la reprise des cours, il convient de dormir suffisamment, au moins quelques jours avant. Idéalement, ils doivent essayer de se coucher plus tôt et se forcer à ne pas se lever trop tard, de façon à réduire progressivement le « décalage » causé par les vacances.

La nuit précédant la première journée d’école, ils doivent absolument dormir suffisamment. S’ils ont généralement du mal à s'endormir tôt, un peu d'exercice physique au cours de la journée leur permettra de dormir plus facilement. En revanche, il est déconseillé de pratiquer une activité physique juste avant le coucher.

Sortez les smartphones des chambres à coucher !

Après un été à bavarder et à texter avec leurs amis, les enfants peuvent difficilement accepter de se faire interdire l’usage de leur smartphone le soir. Cependant, le leur laisser dans un endroit déterminé avant l’heure du coucher peut considérablement améliorer la qualité de leur sommeil.

Des repas réguliers

Quand l’heure du coucher est décalée, il en est souvent de même des repas. Voilà pourquoi il est urgent de remettre en place des réveils et des repas réguliers pour affronter la reprise des cours. À la veille de la rentrée, le fait de reprendre leurs repas régulièrement peut les aider à retrouver un bon rythme. Surtout un petit déjeuner équilibré est très important pour pouvoir rester concentrés tout au long de la journée.

Une dernière veillée ?

Et une dernière veillée ensemble le weekend avant la rentrée ? Plutôt pas ! Vous venez d’entrer dans une phase de recadrage, mais si on ne s’y tient pas, ça ne sert à rien …