Protégez-vous cet hiver grâce aux probiotiques et à votre pharmacien en ligne

Êtes-vous régulièrement malade ? Voilà l’hiver et revoilà le nez qui coule ? Votre médecin vient de vous prescrire encore une fois une cure d’antibiotiques ? Entre 70 et 90 % de nos défenses naturelles se trouvent dans nos intestins, alors si votre système immunitaire a besoin d’un petit boost, les probiotiques peuvent bien être ce que vous cherchez. Mais que sont les probiotiques et comment peuvent-ils vous aider à rester en bonne santé ?

Notre flore intestinale

Les bactéries ne sont pas que des microbes nocifs, au contraire ! Celles qui peuplent notre tube digestif, aussi appelées la flore intestinale, sont vitales à notre santé. Dépourvu de bactéries avant la naissance, notre tube digestif est colonisé dès les premiers instants de la vie pour constituer la flore intestinale. La flore intestinale se développe durant les premières années de vie et se stabilise aux alentours de l’âge de 2 ou 3 ans.

La flore intestinale est très diversifiée et spécifique à chaque individu. Nos intestins peuvent compter sur l’aide de pas moins de 100 milliards de bactéries, c’est-à-dire dix fois plus que le nombre de cellules qui composent notre corps ! L’intestin n’a donc pas qu’une fonction digestive, il est aussi la première ligne de défense immunitaire de notre organisme.

Probiotiques = « pour la vie »

Le mot probiotique vient du préfixe latin « pro » (pour) et du mot grec « bios » (vie). Selon la définition de l'OMS, les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels.

Les lactobacilles, les bifidus, les saccharomyces … Ces noms aux consonances latines ne vous disent rien ? Pourtant, nous en consommons quotidiennement en masse, lorsque nous mangeons des produits fermentés (comme le yaourt et le fromage). Ingérées à de fortes concentrations, ces bonnes bactéries ou levures ont donc des effets bénéfiques sur notre santé et acquièrent alors le statut de probiotiques.

À la fin du 19ème siècle, des microbiologistes constatent une différence de composition de la flore intestinale entre les personnes saines et les malades. C’est le microbiologiste et lauréat du prix Nobel Eli Metchnikoff qui découvre au début du 20ème siècle que l’on peut contrer l’effet des bactéries pathogènes en consommant des bactéries lactiques.

N.B. : il ne faut pas confondre les probiotiques et les prébiotiques, des fibres que vont « manger » les probiotiques pour leur croissance et leur activité métabolique. Les prébiotiques sont donc la nourriture des probiotiques.

Les probiotiques et le rhume

Contre les problèmes digestifs, les infections hivernales, les allergies, le psoriasis et autres affections cutanées … Les probiotiques ont de très nombreux bienfaits pour notre santé physique et une étude récente a même démontré un lien entre une carence en certaines bactéries intestinales et la dépression.

L’un des avantages les plus intéressants des probiotiques (et surtout en hiver) est leur effet sur la prévention des infections des voies respiratoires supérieures (le rhume et la grippe). La prise de probiotiques permet de consolider les barrières corporelles et nos défenses naturelles. Les probiotiques agissent ainsi positivement dans la prévention et sur la durée des symptômes liés aux infections du tractus respiratoire.

Alors, que ce soit pour un boost hivernal ou tout simplement pour renforcer vos défenses naturelles tout au long de l’année, un seul mot : probiotiques !