Conseils de votre pharmacien en ligne en cas d'une cystite

Une cystite est un problème fréquent. Plus d'une femme sur quatre entre l'âge de 20 et 40 ans a déjà souffert d'une cystite. Mais au fond, quels sont les causes d'une cystite, et plus important, que pouvez-vous faire ? Votre pharmacien en ligne vous l'explique.

Une cystite

90 % des cystites sont dues à E. coli, une bactérie naturellement présente dans notre flore intestinale. La bactérie E. coli ne pose pas de problème dans l'intestin ; elle a même un rôle utile à cet endroit. Le problème se pose quand ces bactéries migrent dans l'urètre et colonisent la muqueuse. Les bactéries se multiplient souvent si vite que l'infection peut gagner la vessie avec comme conséquence une cystite. Besoin fréquent d'uriner, brûlures à la miction, douleurs dans le bas-ventre ... Les symptômes de la cystite sont douloureux et désagréables.

Pourquoi la cystite est un problème essentiellement féminin ?

Le fait que les hommes ont rarement une cystite s'explique à la fois par l'anatomie et par d'autres causes. Chez la femme, l'anus et la sortie des voies urinaires sont proches - c'est pourquoi les bactéries E. coli peuvent arriver facilement dans l'urètre. L'urètre mesure seulement 2,5 à 4 centimètres chez les femmes. Rien d'étonnant, donc, à ce que les microbes remontent jusqu'à la vessie.

Avec une longueur de 20 à 25 cm, l'urètre des hommes est environ dix fois plus long que celui des femmes et, en plus, son orifice est beaucoup plus éloigné de l'anus. Le risque que les bactéries de la flore intestinale arrivent jusqu'à là est donc plus petit. Quant à remonter jusqu'à la vessie, cela relève presque de l'exploit. Un urètre long a donc des avantages : les hommes ont rarement une cystite. Et s'ils en ont une, c'est souvent à un âge plus avancé, quand leur prostate grossit.

Les causes d'une cystite

Un système immunitaire affaibli offre aux infections les conditions idéales pour se développer. Dans ce cas, notre organisme ne parvient pas à se défendre contre les microbes, qui peuvent se multiplier et nous rendre malade.

Le froid favorise les cystites. Le froid réduit l'irrigation sanguine, particulièrement au niveau des muqueuses. C'est pourquoi c'est mieux d'éviter de s'asseoir sur le banc froid du parc ou à enfiler un maillot sec après une séance de natation.

Et il en va de l'hygiène comme de beaucoup d'autres choses : trop est l'ennemi du bien. Dans ce cas, il s'agit de préserver le pH de la région génitale. Si vous abusez des savons parfumés, vous risquez de déséquilibrer ce pH et de faciliter la pénétration des bactéries.

Des rapports fréquents peuvent aussi provoquer l'une de ces pénibles infections urinaires. La muqueuse est irritée par les rapports et par ailleurs les bactéries pénètrent plus facilement par le frottement mécanique dans l'urètre qui est très courte chez les femmes.

Les plus importants groupes à risque d'une cystite sont :

  • Femmes entre 20 et 40 ans.
  • Femmes enceintes.
  • Femmes péri- et postménopausées.
  • Diabétiques.
  • Hommes âgés.
  • Patients porteurs d'une sonde urinaire.

Exemples des facteurs de risque d'une cystite :

  • Rapports sexuels fréquents.
  • Système immunitaire affaibli par le stress.
  • Froid et humidité.
  • Hygiène intime excessive.
  • Variations hormonales (grossesse, ménopause).
  • Faibles apports hydriques.

Les symptômes d'une cystite

Tout commence par une sensation diffuse que quelque chose ne va pas dans la région de la vessie. L'apparition d'un besoin d'uriner plus fréquent ou plus intense alors que la vessie est à peine remplie fait partie des premiers signes de la cystite. Il s'accompagne généralement de douleurs dans le bas-ventre, de brûlures à la miction et dans certains cas de l'émission d'une urine trouble à l'odeur désagréable.

  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Brûlures à la miction.
  • Douleurs de type crampes.
  • Urine trouble à l'odeur désagréable.
  • Perte involontaire d'urine.

Comment éviter une cystite ?

Heureusement, il existe quelques recommandations simples à suivre pour réduire le risque de cystite :

  • Boire beaucoup (au moins deux litres par jour).
  • Ne pas utiliser de savons réguliers pour votre hygiène intime, mais des produits spécialement adaptés à votre zone intime, comme ceux de YUN Probiotherapy.
  • Toujours s'essuyer, se laver et se sécher l'anus de l'avant vers l'arrière, en d'autres mots en direction du dos et pas du vagin.
  • Aller aux toilettes après chaque rapport.
  • Éviter le froid et l'humidité dans la région génitale.

Femannose, pour un traitement rapide et efficace d'une cystite

Femannose N est un produit unique pour le traitement aigu et la prévention des cystites et infections urinaires. La substance active D-Mannose se lie aux bactéries et empêche ainsi qu'elles puissent se fixer aux membranes de la muqueuse : les germes sont ainsi simplement éliminés par les urines. Le D-mannose est un sucre simple obtenu par fermentation du glucose à partir de maïs non génétiquement modifié. Il est également produit en petites quantités par notre organisme, et est donc une substance naturelle qui n'a pas d'effets indésirables.

Vous avez encore des questions sur la cystite ou votre cystite persiste plus de trois jours ? Dans ce cas, n'hésitez pas à contacter votre médecin ou votre pharmacien en ligne.

Source : Femannose