Les conseils de votre pharmacien en ligne contre l'hypercholestérolémie

Environ deux tiers de la population belge et française de plus de 18 ans ont un taux de cholestérol (trop) élevé. Par contre, nous ne faisons vraiment pas assez pour diminuer les risques de l'hypercholestérolémie. Notre style de vie et nos habitudes alimentaires occidentaux ne sont pas nécessairement les plus sains et le nombre de personnes souffrant d'une maladie cardiovasculaire augmente encore chaque année. Découvrez avec votre pharmacien en ligne ce que vous pouvez faire.

Le « bon » et le « mauvais » cholestérol

Le cholestérol se forme surtout dans le foie et en de petites quantités dans les glandes surrénales et dans les intestins. Le cholestérol remplit un nombre de fonctions très importantes dans notre corps : il est un composant majeur des membranes cellulaires et en plus, un composant important d'un grand nombre d'hormones, de la vitamine D et de la bile. Nous distinguons le cholestérol HDL (le dit « bon » cholestérol) et le cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol). (Dans un blog précédent, nous vous donnions déjà plus d'informations sur la différence entre le cholestérol HDL et LDL. Vous trouverez ce blog ici.)

L'hypercholestérolémie et ce que vous pouvez faire

L'hypercholestérolémie est une maladie métabolique qui se caractérise par un taux élevé de cholestérol LDL dans le sang. Cela veut dire que le sang qui part de votre foie vers le reste de votre corps contient plus de cholestérol que le sang qui retourne au foie. L'excès de cholestérol restera dans vos organes et dans vos artères, avec toutes ses conséquences. Mais heureusement, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour diminuer les risques de maladies cardiovasculaires. Il existe trois approches différentes pour traiter un taux de cholestérol élevé :

Approche numéro 1 : alimentation & activité physique

Comme toujours, le premier pas à faire est d'adopter un style de vie sain. Assez d'exercice, boire suffisamment d'eau et une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, et en céréales complètes, et faible en acides gras saturés. Les aliments qui ont un effet positif sur votre taux de cholestérol incluent :

  • Les acides gras insaturés ;
  • Les aliments riches en acide oléique, comme l'huile d'olive ;
  • Les aliments riches en acide linoléique, comme l'huile de tournesol et l'huile de soja ;
  • Les aliments riches en acide alpha-linolénique, comme l'huile de lin et les noix ;
  • Les bêta-glucanes d'avoine et/ou d'orge ;
  • Les pectines (au minimum 6 grammes par jour) des fruits comme les pommes ou les baies ;
  • Les stérols ou les stanols végétaux (au minimum 0,8 gramme par jour). (Nous avons écrit un blog sur les phytostérols. Lisez-le ici.)

D'autres aliments, comme le poisson (en particulier les espèces grasses), les protéines de soja ou certains probiotiques contribueraient également à diminuer votre cholestérol LDL, mais ils nécessitent plus d'études scientifiques.

Approche numéro 2 : compléments alimentaires

En complément d'un régime sain et varié, différents compléments alimentaires peuvent vous aider à remettre votre taux de cholestérol sur les rails :

  • La levure de riz rouge : le riz est fermenté avec un certain champignon, ce qui provoque la libération de certaines substances qui ressemblent les médicaments hypocholestérolémiants classiques (voulez-vous en savoir plus sur la levure de riz rouge ? Vous trouverez également plus d'information dans notre blog sur le cholestérol HDL et LDL mentionné ci-dessus). Vous êtes intéressé par la levure de riz rouge ? Parlez-en avec votre médecin.
  • Les phytostérols : leurs structures chimiques sont proches du cholestérol et même s'ils ne sont presque pas absorbés par notre organisme, ils entraînent une diminution de l'absorption intestinale du cholestérol.
  • Les acides gras oméga-3 à longue chaîne : des recherches ont montré que ces acides gras contribuent à diminuer le taux du cholestérol LDL dans le sang.

Approche numéro 3 : médicaments sous prescription

Si vous avez déjà tout essayé, vous pouvez, en accord avec votre médecin, passer aux médicaments hypocholestérolémiants, comme les statines ou les fibrates.

Vous voulez en savoir plus sur le cholestérol, l'hypercholestérolémie et les risques des maladies cardiovasculaires ? Parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien en ligne. Comme ça, vous trouverez le bon chemin vers une vie plus saine !