Traiter une cicatrice avec les conseils de votre pharmacien en ligne

Ça arrive à tout le monde, une coupure, une brûlure ou une mauvaise chute, et le résultat : une cicatrice. Et même si la plupart des cicatrices guériront assez rapidement et disparaîtront presque complètement, il peut également arriver que le tissu cicatriciel se décolore ou ne guérit pas correctement et que vous aurez une cicatrice permanente inesthétique. Votre pharmacien en ligne offre ses conseils.

Une belle cicatrice est une cicatrice qui s'oublie

Suite à une plaie (causée par une blessure accidentelle, une opération chirurgicale, une brûlure, etc.), la peau guérit habituellement en laissant une cicatrice permanente, plane et légèrement colorée : on parle alors d'une cicatrice normale ou « mature ». Mais si le mécanisme de cicatrisation est perturbé, la cicatrice peut devenir inesthétique : on parle alors d'une cicatrice « anormale ».

Cicatrices anormales

Nous distinguons deux types de cicatrices anormales : les cicatrices hypotrophiques et les chéloïdes :

  • Les cicatrices hypertrophiques sont des cicatrices en relief de couleur rouge, pouvant démanger. Elles se limitent généralement à la zone lésée sans s'étendre au-delà de la cicatrice d'origine et peuvent régresser spontanément. Ces cicatrices apparaissent habituellement quelques semaines après une opération, une blessure ou une brûlure.
  • Les cicatrices chéloïdes forment des boursouflures, de coloration rouge-brune, pouvant être douloureuses et provoquer des démangeaisons. Ces boursouflures ont tendance à s'étendre sur les tissus sains avoisinants et ne régressent pas spontanément. Ces cicatrices apparaissent souvent plusieurs mois après la plaie initiale.

Comment se forment les cicatrices anormales ?

Le risque de développer une cicatrice anormale dépend notamment de la localisation de la cicatrice, de votre type de peau, ainsi que de votre âge. Les cicatrices anormales se forment le plus fréquemment au niveau de la zone du décolleté, du dos, des jambes, des épaules et des articulations. Les personnes à peau noire ou métissée sont génétiquement prédisposées à développer des cicatrices anormales, en particulier de type chéloïde. Les enfants aussi sont plus à même de développer des cicatrices anormales.

Un traitement efficace

Le plus important est de bien protéger vos cicatrices du soleil (vous voulez en savoir plus ? Relisez donc notre dernier blog). Même si une cicatrice ne disparaîtra probablement jamais complètement, un traitement avec un gel de silicone peut faire des miracles. En traitant une plaie récente avec un gel de silicone, vous pouvez prévenir la décoloration ou la déformation du tissu cicatriciel. Le gel aidera également à assouplir et aplanir les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes et à soulager les démangeaisons et la douleur. Vous avez des cicatrices surélevées ou inesthétiques ? Découvrez Kelo-cote ou Nourisil MD chez votre pharmacien en ligne et les démangeaisons, la douleur et les inconforts seront rapidement une chose du passé !

Source : Biocodex