Printemps et vos cheveux : nos conseils contre la chute de cheveux saisonnière

Tout le monde n'est pas heureux de voir arriver le printemps … Si pour beaucoup d'entre nous, le printemps est associé au retour du soleil, des fleurs et des oiseaux, d'autres comptent avec angoisse les cheveux sur leur oreiller. Tout comme l'automne, le printemps est en effet une période propice à la chute de cheveux. Découvrez avec votre pharmacien en ligne l'influence des saisons sur vos cheveux et les soins appropriés !

Comprendre le cheveu

Avant de pouvoir comprendre pourquoi vos cheveux tombent, vous devez d'abord comprendre comment fonctionne le cheveu. Votre cuir chevelu compte quelque 100.000 follicules pileux, qui sont autant de petites usines qui fabriquent vos précieux cheveux. Chaque follicule contient tous les ingrédients nécessaires à la croissance du cheveu. Le cycle de développement des follicules pileux comprend trois phases : une phase de croissance, une courte phase de régression (ou phase d'involution) et une phase de repos, où il perd le cheveu et se met en " stand-by ". Après une période comprise entre deux et douze mois, les follicules reprennent leur activité et le cycle recommence.

La chute de cheveux

D'un point de vue médical, vous souffrez de chute de cheveux si vous perdez plus de cent cheveux par jour, avec, comme résultat principal, une diminution significative de la quantité de cheveux. La chute de cheveux peut être causée par différents facteurs qui influencent le cycle de croissance du cheveu, réduisant ainsi sa période de croissance.

L'importance d'un cuir chevelu sain

Une chevelure saine commence par sa racine. Avec plus de deux cent extrémités nerveuses par centimètre carré, le cuir chevelu est l'une des parties les plus sensibles de votre corps. Il est donc essentiel de prendre conscience de l'effet potentiellement négatif de certains facteurs sur la santé de vos cheveux, comme l'augmentation de l'activité solaire au printemps. En résumé, un cuir chevelu bien soigné stimule la croissance de nouveaux follicules pileux sains.

L'influence du printemps sur vos cheveux

Peu importe combien nous sommes heureux avec le retour du printemps, du soleil et des températures agréables, pour vos cheveux, ce n'est malheureusement pas le cas. Au printemps, beaucoup de personnes souffrent de chute de cheveux et de perte de masse capillaire. Les scientifiques pointent du doigt le soleil, qui semble influencer la production des hormones et augmente le nombre de follicules en phase de repos. Dans des circonstances normales, de 90 à 95 % des follicules pileux sont simultanément en phase de croissance et les 5 à 10 % restants sont en phase de repos, entraînant une chute naturelle de cinquante à cent cheveux par jour, un nombre qui peut donc être plus élevé au printemps.

Évaluez la situation

Tout d'abord, il est important de déterminer si vos cheveux tombent vraiment ou non. Retrouver des dizaines de cheveux dans un peigne ou une brosse n'a rien d'alarmant. Mais vous devez par contre vous inquiéter si vous retrouvez des touffes entières de cheveux sur votre oreiller. Les femmes surtout doivent pouvoir bien faire la différence entre des cheveux tombés naturellement et des cheveux cassés car ils sont devenus fragiles en s'allongeant et en s'asséchant.

Heureusement, la chute de cheveux saisonnière peut être traitée avec les bons produits. À cet effet, la marque de beauté française Vichy a conçu sa gamme Dercos, des produits spécifiquement conçus pour les hommes et les femmes qui présentent une faible densité capillaire, comme un traitement qui s'utilise quotidiennement pour réveiller les bulbes en dormance et pour renforcer la microcirculation et relancer la croissance des cheveux.

Lentement mais sûrement

Un petit conseil : n'attendez pas des résultats directement. Les cheveux ont besoin de temps et quel que soit le traitement choisi, les premiers résultats ne seront pas visibles avant trois mois. Il faut donc faire preuve de patience !

Source : Vichy