Les conseils de votre pharmacien en ligne contre les zoonoses

Posséder un animal domestique a été maintes fois associé à de nombreux bénéfices, tant mentales que physiques. Mais saviez-vous que les contacts répétés avec votre fidèle peuvent aussi présenter un risque pour votre santé, par exemple à cause de la possibilité de transmission de maladies zoonotiques ? Mais qu’est-ce que les zoonoses et comment les prévenir ?

Animaux domestiques, attention aux zoonoses !

Votre fidèle compagnon à quatre pattes fait partie intégrante de votre famille. Mais saviez-vous que certaines de ses maladies sont transmissibles à l'homme ? Les zoonoses sont des maladies qui se transmettent entre l’animal et l’humain. Les chiens et les chats, mais aussi les autres animaux domestiques, comme les tortues, les oiseaux ou les chevaux, transportent différents germes qui peuvent facilement vous contaminer. Par exemple, les bactéries dans la salive de votre chien, transmises par un petit coup de sa langue, peuvent causer des infections parfois très sérieuses (et même si le risque est plutôt limité, un peu de prudence est quand même de mise, surtout si vous souffrez d’une blessure à première vue anodine).

Les zoonoses les plus courantes

Parmi les maladies infectieuses qui touchent nos animaux de compagnie, quelques-unes sont transmissibles à l’homme. Si certaines restent assez bénignes, ce n’est pas toujours le cas chez tout le monde. Voici un petit aperçu des principales zoonoses transmises par les chiens et les chats :

  • La maladie des griffes du chat est une maladie infectieuse principalement transmise, comme son nom l’indique, par griffure d’un félin. Maladie d’origine bactérienne dont la grande majorité des chats sont « porteurs sains », elle se soigne facilement grâce à un traitement antibiotique adapté et une seule contamination suffit pour être immunisé.
  • Les vers ronds : commun chez les chiens, ce parasite peut également vivre dans les voies intestinales des chats et des chevaux et est véhiculé dans les matières fécales. Ses œufs s’incrustent dans la fourrure et peuvent ainsi se transmettre aux mains des humains. La plupart du temps, le problème est bénin, mais pour éviter la contamination, prenez l’habitude de vermifuger régulièrement votre animal de compagnie et lavez-vous les mains après avoir caressé un chien, un chat ou un cheval.
  • Les morsures de puces : les chats et les chiens sont souvent porteurs de ces petits parasites, surtout à la belle saison. En cas de piqûre, il est très important d'éviter la surinfection par le grattage : utilisez des antiseptiques sur les lésions et prenez des antihistaminiques pour calmer les démangeaisons.
  • La gale est transmise par une simple caresse sur le pelage des animaux à poil ou en partageant votre lit. Elle provoque de fortes démangeaisons au niveau du cou, des mains et du torse. Dès qu’elle est diagnostiquée, la maladie est soignée par un traitement antiparasitaire.
  • La maladie de Lyme est causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, qui est présente chez 10 à 20 % des tiques et qui peut être transmise à l’homme par leur morsure. La principale mesure de prévention réside dans la recherche et l’élimination des éventuelles tiques après une promenade dans la nature et dans le contrôle régulier de la fourrure de votre animal.

Certains groupes de personnes sont plus à risque que d’autres lorsqu’il est question de zoonoses, comme les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques ou les personnes immunosupprimées et les femmes enceintes, mais heureusement, la plupart des zoonoses sont bénignes et se soignent assez facilement, à condition que le diagnostic soit fait à temps !